Comment se protéger ?

Le risque sismique est la conjonction d’un aléa sismique et d’une vulnérabilité des personnes, des biens et des activités.

 

On ne peut évidemment pas empêcher la survenue d'un séisme (aléa) ni bien même en limiter la puissance. Il n'existe également aucun moyen fiable de prévoir où, quand et avec quelle puissance se produira le prochain séisme. Il arrive sans aucun signe avant coureur et vous surprendra dans votre sommeil, au travail, ou chez vous. Contrairement à des risques météorologiques, aucune alerte n'est possible !

 

Pour réduire ce risque et se protéger des conséquences d'un séisme, il est donc indispensable de diminuer notre vulnérabilité, en adoptant les bons gestes et en développant un habitat le plus parasismique possible.

Que faire en cas de séisme ?

Le respect des consignes de sécurité permet de réduire le nombre de blessés et de victimes.

Avant

  • S’informer des risques encourus et des consignes de sauvegarde
  • Préparer un plan d'évacuation de votre habitation
  • Respecter les règles de construction parasismique
  • Fixer les appareils et meubles lourds

Pendant une secousse

  • A l'intérieur : se mettre à l'abri près d'un mur porteur ou sous des meubles solides
  • Ne pas s'attarder près d'une fenêtre
  • A l'extérieur : s'éloigner de ce qui peut s'effondrer (bâtiments, ponts, fils électriques)
  • Dans un véhicule : arrêter le moteur et attendre la fin des secousses

Après une secousse importante

  • Couper l'eau, le gaz et l'électricité
  • Évacuer le plus rapidement possible les bâtiments
  • Ecouter la radio pour connaître la situation et les consignes diffusées par les autorités
  • Ne pas aller chercher ses enfants à l'école

Ma maison est parasismique ?

Un séisme ne tue que par l’écroulement des bâtiments et des ouvrages qu’il provoque. D’où la nécessité d’apprendre à construire des édifices qui ne s’effondrent pas ou pas trop vite (permettant aux personnes de quitter le bâtiment après la première secousse), voire qui ne subissent pas trop de dégâts, et bien entendu de renforcer les constructions existantes. C'est l'objectif des règles de construction parasismique.

 

Rappelons qu'elles sont obligatoires sur le massif pyrénéen.

 

 

Visualisez un film sur la construction parasismique