2018 : Une année lourde de conséquences pour les Hautes-Pyrénées face aux intempéries


L'année 2018 a connu plusieurs événements climatiques intenses (inondations, orages et chutes de grêle), notamment le 20 février à Tarbes où l'Adour et l'Arros ont débordé. Le 7 mai dans le Val d'Azun, un violent orage fait pleuvoir 40 à 50 mm d'eau en une heure. Le 2 juin, un orage déverse une quantité astronomique de précipitations sur Adé et Julos, les communes de Bourg-de-Bigorre, Momères et Bénac sont également atteintes. Deux jours plus tard, le 4 juin, la grêle s'abat sur Tarbes. Ce mois de juin ne faisait que commencer... 

Les intempéries du 12 et 13 juin : l'Adour déborde...

Le 12 et 13 juin, des pluies diluviennes se sont abattues sur le département des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées. L'équivalent de trois semaines de pluie est tombé sur le Béarn. Du côté de Bagnères-de-Bigorre, des précipitations atteignant les 141 millimètres ont été enregistrées. L'Adour a vu son niveau grimper jusqu'au débordement comme ce fut le cas à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, où les berges ont rapidement été envahies par les eaux. Plusieurs localités situées aux abords de l'Adour ont elles aussi subi des inondations et des dégâts induits. 

16 juillet 2018

Pas de répit pour les intempéries. Un mois plus tard, le 16 juillet, de fortes précipitations viennent gonfler une fois de plus le niveau des cours d'eau issus du bassin des Gaves et de l'Adour. La commune de Barbazan-Debat près de Tarbes est une nouvelle fois touchée par des inondations.